Saïda Menebhi

avril 5, 2011
By

Née à Marrakech en Septembre 1952, Saïda Menebhi est l’un des symboles de la lutte du peuple marocain pour les droits de l’Humain ainsi que l’une de ceux qui ont perdu la vie dans les prisons marocaines.

Elle commence à militer contre les injustices dès ses premières années estudiantines en étant membre de l’UNEM (Union Nationale des Etudiants du Maroc). Devenue professeur d’anglais, elle adhère alors au mouvement Ilal Amam (En avant) ainsi qu’à l’UMT (Union Marocaine du Travail).

Saida M'nebhi

Saida M'nebhi

Le 16 Janvier 1976, elle est arrêtée à Rabat puis subit des tortures physiques et psychologiques au centre de torture Derb Moulay Cherif.

Dénonçant la situation d’oppression que subissent les femmes au Maroc et combattant contre toutes les formes d’injustices existant au Maroc, elle est jugée à Casablanca en janvier 1877 avec 138 autres inculpés pour atteinte à la Sûreté de l’Etat. Lors de ce procès, elle affirmera son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui et dénoncera la situation d’oppression que vivent les femmes au Maroc. Un tonnerre d’applaudissements saluera son discours. Elle sera condamnée à cinq ans de détention, auxquels il faut en ajouter deux pour injure à magistrat. Elle passe quelques temps à la prison de Casablanca avant de mourir à l’hôpital Averroes après 34 jours de grève de la faim. Elle était alors âgée de 25 ans.

Un extrait de l’un des nombreux poèmes de Saïda Menebhi :

Janvier 1977.

Cette femme n’est pas seule
Elle est comme tant d’autres
Victime de l’exploitation
Du pouvoir des laquais
(…)
Et elle est là
Gisante et souffrante
Réclamant justice à mille dieux
Mais les assassins veulent l’achever
Car elle est du peuple
Qui demain prendra l’arme
Pour la libérer.

(Sources de l’article : Wikipédia et teteshautesregardsdroits.wordpress.com),

Zineb M.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Invités de CAPDEMA

- Boubaker Jamai, le 18/03/11 à Paris
- Fouad Abdelmoumni, le 25/03/11 à Paris
- Ahmed Reda Chami, le 9/04/11 à Paris
- Ignace Dalle, le 22/04/11 à Paris
- Youssef Chehbi, le 20/05/11 à Paris
- Khalid El Hariry, le 21/05/11 à Paris
- Fouad Abdelmoumni, le 19/08/11 à Rabat

Archives du site