Communiqué suite à l’interruption de l’Invité CAPDEMA – Ahmed ASSID

septembre 19, 2011
By

Communiqué suite à l’interruption de l’Invité CAPDEMA – Ahmed ASSID

Ce communiqué peut-être téléchargé sous format PDF.

Samedi 17 septembre à 18h, la section en cours de constitution de CAPDEMA – Maroc invitait M. Ahmed Assid, membre de l’Institut Royal de la Culture Amazigh, à une rencontre dans un café de Rabat. Celle-ci avait pour but de discuter des enjeux des lois organiques relatives à l’Amazigh, prévues par la nouvelle constitution.
Or, vers 19h10, les organisateurs sont avertis que le gérant du café désire les voir. Il leur demande de quitter les lieux au plus vite, précisant être gêné par la nature politique de l’évènement, et que sa poursuite en ce lieu ne dépendait pas de lui.
Effectivement, les organisateurs comprennent qu’un moqqadem et un commissaire se trouveraient à l’entrée du lieu, et qu’ils seraient -visiblement- à l’origine de la démarche.

Il est à noter qu’à aucun moment, il ne fut notifié aux organisateurs par un agent d’autorité la raison de l’interruption de l’évènement.

Le bureau de CAPDEMA exprime son étonnement vis-à-vis de cette démarche. Celle-ci se pose en porte-à-faux avec le discours de ce qu’il est convenu d’appeler la Nouvelle ère. Alors que le Maroc s’apprête à vivre ses premières élections législatives de la nouvelle constitution, qui a réaffirmé l’ensemble des droits fondamentaux, une réunion de café peut encore être interdite par les autorités.

C’est par de tels comportements que le régime empêche l’émergence des organisations et des acteurs dont il déplore l’absence sur la scène politique. Comment une association peut-elle se constituer si les réunions où ses membres potentiels font connaissance est interdite ?

Avec la bonne volonté de ses membres et sympathisants, CAPDEMA s’efforce de promouvoir ses idées à travers les moyens limités dont elle dispose. Si celui de la rencontre dans un lieu public est ainsi remis en question, l’exercice de la citoyenneté n’est pas possible.

Enfin, le bureau de CAPDEMA annonce la tenue de plusieurs Démocafés le samedi 1er octobre à 15h, dans les villes de Paris, Rabat, Montréal, Bruxelles, Lyon et Nice et ce en conformité avec les dispositions légales en vigueur dans chaque pays.

Nous invitons les Amis de CAPDEMA intéressés par le débat, qui ne seraient pas dans les villes susmentionnées à prendre contact avec le bureau. Celui-ci pourra coordonner leur participation aux débats citoyens que sont les Démocafés, et ajouter leurs compte-rendus à ceux qui seront publiés ultérieurement.

Le Bureau,
Dimanche 18 septembre 2011

Comments are closed.

Invités de CAPDEMA

- Boubaker Jamai, le 18/03/11 à Paris
- Fouad Abdelmoumni, le 25/03/11 à Paris
- Ahmed Reda Chami, le 9/04/11 à Paris
- Ignace Dalle, le 22/04/11 à Paris
- Youssef Chehbi, le 20/05/11 à Paris
- Khalid El Hariry, le 21/05/11 à Paris
- Fouad Abdelmoumni, le 19/08/11 à Rabat

Archives du site